Le twist au cinéma (ou retournement final) sans spoiler !

Non, je ne parle pas ici de la danse, mais bien du twist final (ou retournement final) dans le cinéma. Cette technique vise à créer un retournement de situation menant à une fin inattendue dans un film, bouleversant ainsi que la vision qu’on en avait.

La manière d’exposer un twist

Je me suis souvent demandée comment on arrivait à atteindre un twist sur le plan technique, pour que l’effet soit réussi (et de préférence sans raccourci scénaristique). Depuis que j’ai vu la bande-annonce de Ghostland, ainsi que le film, j’ai commencé à entrevoir une réponse … Comment ce film a fait pour proposer une trame de compréhension dans sa bande-annonce sans griller son twist final ? Eh bien, tel que je le perçois, ils ont réussi à vendre l’ambiance du film et quelques visuels entrecoupés, saccadés. Une fois qu’on visionne le film, la bande-annonce est compréhensible sous un nouvel angle et on constate que le teaser n’était malgré tout pas mensonger. Dans le film-même, on part d’une ellipse temporelle menant d’une vie de jeune adolescente à celle d’une adulte accomplie, avec des indices parsemés dans le film qui permettent de comprendre au fur et à mesure la situation.
Si on prend l’exemple d’un autre film, The Village (2004), on expose la situation d’une communauté autonome vivant dans la crainte de dépasser les frontières qui leur sont imposées. Un problème interne au groupe déclenchera une succession d’indices permettant de comprendre les raisons de cette situation menant au retournement final. Bien que l’effet soit moins choc que pour Ghostland,  l’idée reste intéressante.Mais si je dois garder un exemple qui m’a particulièrement plu … Je choisirai Prédestination (2014). Ce film nous offre un scénario complexe exposant la vie d’une femme douée, intelligente et forte. A ce scénario s’ajoutent des indices qui nous permettent d’obtenir un second niveau de compréhension qui m’a expliqué chacun des indices qui avaient été exposés et la conclusion m’a littéralement retournée le cerveau. Et ça, c’est beau. au second visionnage, je redécouvrai le film.

Affiche du film "Prédestination"
Affiche de ce film que j’adule et que je vous invite à regarder !

 

Après les twists préparés par de multiples indices (dont la saga Saw semble être friante), nous avons aussi des twists qui sont des surprises totales mais restent cohérentes avec l’histoire comme c’est le cas de Psychose (1960). On sent ici que quelque chose de tordu se prépare vu le comportement de Norman Bates mais, tout de même, pas jusqu’à un tel stade !

Les leviers possibles pour faire un twist

Il peut y avoir « tromperie » sur différents niveaux de narration pour établir ce fameux twist, ou retournement final. Cela peut se jouer par rapport à un personnage, comme c’est le cas avec Esther (2009) dont le personnage éponyme révèle sa véritable identité en seconde partie du film, ou encore avec le personnage principal de Prédestination, qui se trouve être au croisement de plusieurs personnages (je ne peux en dire davantage sans vous spoiler).
Nous pouvons également croiser des personnages dont les intentions sont tout simplement cachées ou mutent brutalement par l’intermédiaire de déclencheurs.
Et ce ne sont que des exemples parmi tant d’autres … !

Nous avons ensuite le niveau temporel où il y a mensonge sur une époque (The Village) ou une histoire peut mêler des époques par une habile boucle temporelle qui peut développer une complexité dans la narration  et être à l’origine d’un twist, comme c’est le cas avec Prédestination (oui, encore lui).

 

J’espère que cela vous donnera déjà quelques idées de ce qu’est un twist. Si vous disposez d’informations supplémentaires pour compléter l’article, n’hésitez pas à partager vos commentaires avec nous !

 

[encadre]

Si vous souhaitez découvrir d’autres films avec des twists, vous pouvez aller consulter les sites suivants :

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu