Avis sur Bohemian Rhapsody, le biopic du groupe Queen sur grand écran

Bohemian Rhapsody, sorti le 31 octobre 2018, retrace la vie de Freddie Mercury au sein de son groupe emblématique : Queen. De la genèse du groupe jusqu’à leur concert emblématique « Live Aid » en 1985, Bohemian Rhapsody se veut drôle, touchant et surtout rock ! Véritable succès auprès des spectateurs (beaucoup moins auprès de la presse), je vous laisse découvrir ce qui, selon moi, fait de Bohemian Rhapsody un film à ne pas manquer.

Pourquoi Bohemian Rhapsody a autant de succès ?

En 1 semaine, plus d’1 million d’entrées en France et pas moins de 150 millions de recettes dans le monde entier, autant vous dire que le film sur Queen a su séduire. Mais d’où vient tout cet engouement ? Qu’est-ce qui a fait de Bohemian Rhapsody un tel succès ? Plusieurs éléments le justifient mais à mon avis, deux critères sont essentiels : le succès transgénérationnel de Queen et la qualité de l’acting.

Queen, c’est un groupe britannique composé de 4 membres : Freddie Mercury (interprété par Rami Malek) au chant et clavier, Roger Taylor à la batterie (interprété par Ben Hardy), Brian May à la guitare (interprété par Gwillym Lee) et John Deacon à la basse (interprété par Joseph Mazzello).

Le groupe fut créé en 1970 et n’a cessé d’évoluer dans l’originalité puisant son inspiration dans le rock couplé à d’autres genres comme le disco ou l’opéra (il n’y a qu’à écouter Bohemian Rhapsody pour s’en rendre compte). Porté par la voix de Freddie Mercury, reconnaissable entre mille, le groupe s’octroie un véritable succès et se fait remarquer notamment pendant ses représentations « Live ». En effet, la personnalité de Freddie et ses interactions avec le public pendant les concerts ont été une des caractéristiques forte du groupe. Pour illustrer, voici un extrait bien connu de Freddie interagissant avec son public (Démonstration de puissance : Eho !). Bien que leur succès ait été retentissant en Europe, les États-Unis, quant à eux, n’ont pas autant « surfé » sur la vague Queen au cours des années 70. De notre côté, en France, il est clair que les titres comme We Will Rock You, We Are The Champions, ou même Another One Bites the Dust sont ancrés dans les têtes et ce, peu importe la génération (Qui n’a jamais entendu le riff groovy d’Another One Bites Dust au moins une fois dans sa vie ?).

Selon moi, la popularité du groupe est une des principales raisons du succès du film. Queen a marqué les esprits en Europe pendant de longues années et ce film en hommage au groupe était une occasion pour beaucoup de découvrir ou redécouvrir son histoire.

Un biopic sur Queen pour le moins fidèle

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le film aborde de nombreux sujets de la vie de Freddie Mercury. Que ce soit le groupe, les répétitions, les concerts, les relations humaines (avec sa famille, la maison de production, son groupe, …), Bohemian Rhapsody retranscrit de nombreux événements de sa vie et avec une précision troublante. Par exemple, si je décide de me concentrer sur la scène finale de leur concert Live Aid en 1985, on remarque un soucis du détail impressionnant. De l’emplacement des boissons sur le piano à la reproduction du décor de la scène, tout est fait pour rappeler le moment du concert au détail près. Si vous avez vu le film récemment, il vous suffit de voir le véritable concert de Queen en 1985 pour vous remémorer instantanément la scène finale :

Il faut dire aussi que même la ressemblance entre les acteurs et les musiciens est frappante… Je vous laisse constater par vous-même :

On dirait presque un copié/collé. Quoi qu’il en soit, la performance des acteurs contribue beaucoup à la richesse de ce biopic. Rami Malek (particulièrement bon dans Mr Robot, au passage) semblait tout désigné pour interpréter le rôle de Freddie Mercury. Comme s’il le connaissait personnellement, Rami retranscrit de façon magistrale la personnalité de ce dernier. On ressent la fougue et l’ambition de ses débuts qui laisse place, petit à petit, à la perdition et à l’isolement. Autant vous dire qu’il était difficile de ne pas laisser couler une petite larme quand il apprend à son groupe qu’il est séropositif. Bref, tout ça pour dire que Rami Malek accompli brillamment son rôle, sans parler des autres acteurs/membres du groupe qui sont tout aussi talentueux.

Du rock, du rire, mais aussi, des larmes…

A la fin de la séance, si vous n’avez pas de mélodies en tête, c’est que vous avez oublié d’enlever les boules Quies ! Le film regorge de chansons, « riffs », rythmiques et ce n’est pas pour nous déplaire. Ce qui est encore plus intéressant, c’est qu’on assiste à la genèse de la plupart des singles du groupe. Comment leur ai venu l’idée du poum poum clac dans We Will Rock You ? Et bien, c’est montré dans le film 😊. Pour ma part, j’ai trouvé toutes les scènes centrées sur les enregistrements et les répétitions du groupe super intéressantes. On y apprend beaucoup de choses, comme la manière dont ils composaient, qui apportaient les idées pour telle ou telle chanson et même comment se déroulaient les enregistrements. Au passage, leur premier album « A Night At the Opera » est un de ceux qui a coûté le plus cher (une scène du film évoque d’ailleurs le sujet).

Si le film est rock, drôle et touchant, il n’en est pas moins triste. Toute une partie du film est consacrée à la difficulté pour Freddie d’avouer son orientation sexuelle auprès de sa femme, Mary Austin. Puis, Freddie se laisse entraîner par Peter Freestone jouant les entremetteurs entre lui et son groupe, lui promettant une carrière solo fructueuse. Au final, quand Freddie réalise sa bêtise grâce à Mary, il apprend également qu’il est atteint du virus VIH. Autant de mésaventures crée un véritable attachement entre les spectateurs et le personnage principal.

Lorsqu’il parvient finalement à se réconcilier avec son groupe, la joie que nous ressentons n’est que partielle car nous connaissons la fin qui l’attend. La scène du concert final, quant à elle, nous émeut d’autant plus : Freddie respire la bonne humeur.

 

Bon, je passe pas par quatre chemins, regardez Bohemian Rhapsody. Le film est drôle, touchant et vous vous rendrez compte de la vie palpitante que menait Freddie Mercury. Pour ma part, dès la sortie de la salle, j’avais plein de musiques de Queen en tête. Sans parler du fait qu’après le visionnage, j’ai écouté ma playlist de Queen sur Spotify pendant au moins deux semaines. Ah, et si vous décidez de monter un groupe de rock après avoir vu le film, sachez que je ne suis pas responsable du maigre succès que vous obtiendrez comparé à Queen 😊.

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur le film dans les commentaires.

AurorePetit commentaire d’Aurore :

J’ai moi-même adhéré au film. Il semblerait que quelques éléments soient éloignés de la réalité, mais j’ai aimé l’ambiance, l’interprétation des acteurs (en particulier celle de Rami Malek, … Quelques larmes ont été perdues, je l’admets.

 

Titre original : Bohemian Rhapsody
Réalisateur : Bryan Singer
Acteurs / Actrices : Rami Malek, Ben Hardy, Joseph Mazzello, Gwilym Lee, …
Production : GK Films
Genres : Biopic, Biographie
Nationalité : Britannique, Américain

Site officiel : https://www.foxmovies.com/movies/bohemian-rhapsody

 

Fermer le menu